Êtes-vous un professionnel ?
inscription gratuite

VOTRE PROJET SALLE DE BAINS

Style de votre future salle de bain  
Prestations pour les meubles  
Gamme souhaitée  
Surface au sol de votre salle de bains (m²)  
Eléments souhaités  

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Etat du batiment (pas des travaux)  
Vous êtes  
Début des travaux  
Financement des travaux  
Type de bâtiment concerné  
Commentaires  

Vos coordonnées

Nombre de devis souhaités *
Nom *
Prénom
Téléphone fixe *
Téléphone portable
Email *
Code postal et ville du chantier *
Adresse du chantier *
Combien font * ?     

      
Comment organiser sa salle de bain ?

La salle de bains est souvent une pièce de petites dimensions (5 m² en habitat collectif, 6.3 m² en logement individuel).
La superficie est donc un élément essentiel qui déterminera le choix et le nombre des éléments sanitaires.
Commencez par établir un plan détaillé et coté de cette pièce. N’oubliez pas d’y inscrire les prises électriques, les arrivées et évacuations d’eau, les canalisations de plomberie, afin de pouvoir dessiner un schéma précis de votre projet.
Faites la liste des défauts de votre salle de bains actuelle et de vos envies. Pensez aussi à la composition de votre famille et à l’utilisation que vous faites de cette pièce.
Enfin, sachez qu’une salle de bains se divise en 3 éléments majeurs : un espace bain (baignoire et douche), un espace soins (vasque, miroir, coiffeuse) et un espace hygiène éventuellement avec WC et bidet.


Jouez sur les hauteurs

La création de sols surélevés ou de faux plafonds permet d’animer une pièce, et de créer des espaces nettement délimités.
Néanmoins, il est recommandé d’avoir une surface d’au moins 9m² si vous désirez combiner ces deux solutions.
Dans le cas d’une pièce plus petite, privilégiez une seule de ces solutions.
Ces deux aménagements peuvent servir à cacher les canalisations, à éviter la réfection d’un plafond en mauvais état ou à installer les appareillages et les fils de l’installation électrique.


L’eau et l’étanchéité

Impossible d’échapper à l’humidité dans une salle de bains !
Il est donc essentiel de bien soigner les joints entre les carrelages, autour de la baignoire et de la douche, pour éviter les infiltrations.
Les meilleures colles à carrelage contiennent des résines synthétiques qui isolent le mur.
Pensez aussi aux joints en silicone, plus résistants et plus durables.
Vérifiez régulièrement l’état des joints, et préférez le vinaigre blanc aux produits anticalcaires nettement plus agressifs.


La salle de bains et le bruit

Les bruits les plus fréquents dans une salle de bains sont le fait de tuyaux mal adaptés au débit de l’eau.
Ces canalisations peuvent être équipées de fourreaux afin de réduire les nuisances sonores.